Témoignages

Patiente en souffrance générale - juin 2018


Quelques années après une longue psychothérapie, prise en charge par un psychiatre, je n’étais pas satisfaite de mon état général.
Sur les conseils de mon médecin traitant, j’ai pris rendez-vous avec Françoise Lavrard, analyste en psychocorporalité positive et sophrologie caycédienne .

Je souffrais, à l’époque (nov 2016) de problèmes non-réglés handicapant ma vie :
-Le deuil très difficile de ma soeur, plus jeune que moi de 15 mois.
-Un surpoids ancien
-Une addiction au vin rosé, jamais avouée jusqu’à maintenant à mon généraliste .
-La prise de calmants et de somnifères.

Peu à peu, à raison de séances d’une heure et demie, espacées d’environ 15 jours, nous avons entamé une analyse psychocorporelle positive .

Grace à une écoute bienveillante et très attentive, en même temps qu’un échange systématique entre Françoise Lavrard et moi, (système de rebondi et de validation de ce qui est dit pour rester dans la justesse ) j’expose mes problèmes, mes difficultés de vie et j’avoue mon addiction, sans me sentir jugée .

A chaque fois, nous mettons en place des objectifs concrets. Exemples de ce coaching :
-Participer à un atelier d’écriture. (ce qui est devenu une passion ! )
-Remise en forme impliquant un programme de diététique et d’activités sportives. (avec aussi , des massages pour mieux prendre conscience de mon corps )
-Trouver ma place (matérielle et psychologique) et exister en tant que telle.

Déroulé d’une séance :
-Ecoute active d’une récapitulation des 2 semaines passées,
-Du changement opéré grâce à mon entrainement quotidien en sophrologie caycédienne et aux objectifs mis en place.
(Le quotidien fait parfois remonter des problèmes du passé , qui sont pris en compte immédiatement le temps de la séance, de façon à expulser tout le négatif qui est lié à la situation .)

Puis mise en place de protocoles de sophrologie caycédienne, et d’une méthode particulière de maîtrise du mental , créé par Françoise Lavrard .
-Divers enregistrements suivant la problématique du jour, faits sur le dictaphone de mon Iphone, pour que je puisse les refaire chez moi, m’en imprégner et les utiliser pour diminuer les anxiolitiques, calmer une situation de stress et me retrouver dans le calme , hors des soucis « qui ne sont pas les miens » .
-pour être et vivre en pleine conscience.
-c’est La vivance (que je découvre avec enthousiasme ! ) : état sophroliminal qui permet de modifier sa conscience et d’aller puiser dans notre être toutes les empreintes et les potentiels . Je découvre ainsi que je peux , grâce à la pleine conscience , agir sur mon corps pour trouver le calme, l’écouter et visualiser des images positives qui m’aideront dans ma progression et mes objectifs , par ex : « me voir légère sur un chemin » « la sensation agréable de boire de l’eau claire et rafraichissante d’un torrent …etc.

Tout ceci avec l’accord de mon médecin traitant, et son suivi régulier .

Actuellement, je peux faire un bilan positif des séances et je comprends toute la mesure de la prise en charge analytique et sophrologique du travail mis en place et que je poursuis :
-Je me suis totalement libérée de mon addiction au vin rosé.
-J’ai diminué par deux les calmants en gérant mieux mes angoisses, et mon sommeil.
-La mort de ma soeur n’est plus une cruelle absence, ni une culpabilité.
-J’assume mieux mon passé : ce qui était une culpabilité et une interrogation est devenu « des bulles de champagne de mon histoire de femme ….pour faire pétiller le présent »!

-Non seulement j’ai perdu du poids, mais je prends soin de moi et j’aménage ma vie quotidienne, familiale et relationnelle toujours de façon positive.

A une période de ma vie, j’ai eu besoin d’un travail psychothérapeutique. Il était alors indispensable. Mais mon ressenti actuel est un travail différent , partagé , accompagné , où le corps surtout n’est pas oublié, mais partie prenante des progrès .

Je remercie Françoise Lavrard pour son écoute inlassable, patiente et libératrice, pour son intuition, son optimisme et sa gaité communicative ! Je compte approfondir encore sa méthode que j’ai découverte peu à peu, et qui me permet d’être en confiance, d’avoir l’estime de moi -même et d’exister en étant actrice positive de ma vie.

© Françoise LAVRARDMentions légales