Témoignages

Patiente en manque de confiance


J’ai débuté mes séances de Sophrologie avec Françoise Lavrard en Octobre 2015. Je suis venue la voir sur les conseils d’une amie qu’elle suivait également.
Ma demande en me rapprochant de la Sophrologie était d’avoir des résultats visibles pour moi "relativement rapides" au vu des difficultés que je ressentais et qui me bloquaient dans mon parcours au quotidien.
J’avais auparavant consulté une psychologue et cette expérience m’a laissé un goût amer de perte de temps.

La pratique sophrologique de Me Lavrard est complémentaire de son approche analytique. Ce qui pour moi représentait la prise en charge qui me convenait.
Nos rendez-vous duraient 1h30 avec un long temps d’échanges et de mots sur mes ressentis, mon vécu (ancien et inter séances), les évènements ou expériences positifs ou moins et les avis ou conseils qu’en tant qu’analyste elle pouvait me procurer.
Ensuite venaient les techniques sophrologiques à proprement parler et l’assurance qu’en sortant de son cabinet, j’avais des outils pour progresser positivement sur le chemin que je souhaitais être le mien.

Je suis venue la voir pour les difficultés que je rencontrais à être en confiance avec moi- même et donc avec les autres.
Cela engendrait chez moi une grande tristesse, de la culpabilité et un blocage à faire des choix existentiels et à les réaliser par peur de l’inconnu et de l’échec.
Tour cela affectait ma vie de couple et de famille et entraînait des répercussions au niveau professionnel.

Nous avons débuté notre travail ensemble après une verbalisation de mes problèmes, par des exercices de respiration et de prise de conscience de mon corps et de son existence.
Un retour à soi qui malgré les pensées intrusives fréquentes puis de moins en moins s’est approfondi au cours des séances au point de vivre de belles expériences et de cumuler des sensations progressivement positives et agréables.
J’ai apprécié les techniques de retour à soi et à sa corporalité à chaque début de pratique qui me plongeaient dans un état vigile entre veille et sommeil suivies d’exercices spécifiques à ma propre problématique qui éveillaient au fur et à mesure de mes entraînements toutes les capacités présentes mais non conscientes.
J’ai aimé ouvrir les yeux en fin de séance sur un monde différent.

Nous nous sommes vues 9 fois à raison d’une séance toutes les 2 à 3 semaines. Ce délai m’a semblé de prime abord très long et même incompréhensible.

J’ai très vite compris que cela ne pouvait être autrement vu les pratiques enregistrées que je ramenais à la maison et qu’il fallait expérimenter encore et encore pour s’imprégner des ressources et de leurs bienfaits propices au changement désiré.

J’ai compris que la Sophrologie est un entraînement existentiel quasi quotidien, une hygiène de vie comme peut l’être une alimentation saine et une activité physique. J’ai également compris que la sophrologue est là pour nous transmettre ces outils et nous guider vers l’autonomie de la pratique et de l’utilisation appropriée de nos ressources.

La Sophrologie nécessite un réel investissement, un temps régulier à lui consacrer et elle deviendra ainsi une valeur sûre pour se découvrir et vivre une vie en toute conscience et en accord harmonieux avec ses propres aspirations profondes.
Une vie pleine de bien-être, de joie, d’espoir, de sérénité et de réalisations réussies.

La Sophrologie m’accompagne chaque jour et même si parfois je me laisse déborder par des moments de vie que je dirai aigus, je sais qu’elle est là et que je vais pouvoir utiliser les ressources « acquises » pour en ressentir les effets positifs.

Au cours de ces neuf séances, j’ai trouvé des réponses précises à des questions intérieures. La perception de ma vie et de mon environnement s’en est trouvée modifiée.
J’ai merveilleusement compris que j’étais actrice de ma vie et du sens que je voulais y mettre (j’ai la possibilité et les capacités de la transformer pour qu’elle soit à l’image de ce que je souhaite).
J’ai entrevu que j’interprétais chaque chose en fonction de mon vécu, des croyances et valeurs qui me guidaient jusque là mais qui sont la résultante de mon histoire et pas intrinsèquement les miennes et que l’interprétation que je me faisais n’en était qu’une et donc ni vraie ni fondée.
J’ai pris conscience des énormes potentiels positifs de transformation que j’ai en moi et que je peux faire surgir, travailler et faire fructifier pour une harmonie existentielle.

Par les différentes pratiques et entrainements, j’ai acquis sérénité, des moments de joie et de bonheur intenses, une motivation à me réaliser selon mes propres aspirations et une confiance en voie d’épanouissement. Ma vie de couple retrouve pas à pas harmonie et équilibre.

Je sais que je suis sur le bon chemin et que ce n’est que le début d’un parcours que je sais maintenant positif, en toute conscience de mon Etre profond et des immenses richesses qu’il recèle.
J’ai compris que la démarche Sophrologique et tous les exercices auxquels je souscris entièrement me donnent des outils et des ressources pour vivre mon quotidien dans la sérénité et le bonheur en s’ancrant à ma conscience et en devenant à force d’entraînements consciencieux des automatismes qui seront là, toujours présents pour m’aider dans toute mon existence à venir.
J’étais en recherche de reconversion professionnelle et avec ma pratique quotidienne de la Sophrologie et tous les échanges avec Me Lavrard, j’ai perçu que cette discipline était une voie de développement qui me correspondait viscéralement et que je souhaitais également pouvoir la transmettre à ceux qui sont en besoin de mieux-être, de recherche de Soi, d’un Soi authentique et épanoui et de solutions à leurs difficultés. Me voilà donc maintenant élève dans une école de Sophrologie Caycédienne où j’apprends avec bonheur et conviction à devenir Sophrologue.

Je reste bien sûr en contact avec Me Lavrard pour échanger sur mon parcours et mes avancées et à l’écoute de ses conseils et expériences riches en enseignements.

I......

© Françoise LAVRARDMentions légales