Témoignages

Patiente souffrant d'un trouble anxieux


Il est difficile de témoigner. Mais pour la première fois j’estime que cela peut être utile : si mon expérience, ma guérison peut servir à d’autres…
Mme Lavrard m’a été recommandée par un des nombreux spécialistes qui me suivaient. En effet, il m’était arrivé un « accident de vie », une maladie grave dont il est très difficile de s’en sortir tant physiquement que psychiquement. J’y suis donc allée, curieuse ; la dernière fois que j’avais fait une séance de sophrologie ne s’était pas révélée très « utile ».

Alors qu’ici, tout est différent : Mme Lavrard a développé une méthode unique alliant une phase d’analyse puis de la psychologie positive, des techniques comportementalistes le tout soutenu pas des exercices de sophrologie.
Cela paraît pompeux décrit ainsi… Mais en résumé, à chaque fois que je ressors d’une séance, je me dit que c’est une véritable magicienne.
Grâce à sa bienveillance et la confiance qu’elle a su instaurer grâce à une réelle écoute, elle propose des solutions pour « changer son regard », diminuer les angoisses, modifier certains comportements pathologiques, certaines vieilles habitudes tenaces dont je croyais ne jamais pouvoir me débarrasser. Pour cela une vraie discussion s’installe. Elle ne propose pas des solutions miracle mais des outils qu’il faut s’approprier.

Certains sont très efficaces, d’autres fonctionnent moins. C’est par l’usage, l’expérience qu’on s’en rend compte. A chacun sa façon de se soigner avec son vécu, son ressenti. Ainsi, on réadapte les outils d’une séances sur l’autre. Je suis toujours entrée avec des problèmes qui me semblaient insolubles et suite à la discussion, aux propositions, aux exercices proposés, je resors toujours avec des solutions, les idées claires et limpides.

Cela demande ensuite un travail de tous les jours. C’est une réelle pratique de vie à mettre en place. Ce qu’elle propose n’est pas sans effort, mais cet effort est moindre car on voit rapidement les effets très positifs. Ainsi, grâce à sa méthode, on peut « reprogrammer » son cerveau et ses mécanismes de pensée pathologiques. Mais cela n’est pas purement théorique. Cela passe par des exercices alliant le corps et la concentration de l’esprit. Cette alliance corps/esprit est rare dans notre monde moderne et cela est très bénéfique d’en faire l’expérience au quotidien.

Les séances me sont précieuses et m’apportent beaucoup. Je pense réellement que cette méthode, pour un peu que le patient soit ouvert à cette technique, peut se révéler très efficace dans un premier temps pour aider à la guérison, et peut à long terme modifier son équilibre pour une vie beaucoup plus sereine au quotidien.

© Françoise LAVRARDMentions légales