Témoignages

Patient en souffrance due à un accident


Bonjour à tous je vais vous faire part de mon témoignage à propos de mon expérience en sophrologie avec Mme Lavrard.

C'est avec une prise de recul monumentale que je vais me présenter : Entre mes 17-18 ans je me suis cassé une jambe, avec laquelle j'ai eu des complications qui m'ont presque tué...

Je m'en étais sortis en me disant que maintenant ma vie n'était plus importante, car j'aurai dû être mort !! Voici l'état d'esprit que j'avais à l'époque.

Aujourd'hui je suis un jeune homme de 26 ans. J'ai suivi un cursus universitaire jusqu'à mes 23 ans. J'étais plutôt bon élève. Je me trouvais très souvent sous pression. Celle-ci venait pour une grande partie de moi-même. Lorsque je travaillais, je souhaitais toujours faire au mieux. Je suis surement trop perfectionniste....

Rarement satisfait de mon travail, même lorsqu'on me disait que c'était bien, j'étais toujours très septique. Bien évidemment je gardais tout pour moi ! J'ai rarement eu confiance en ce qu'on me disait de 'positif', j'étais toujours dans le négatif. Qui dit 'étude' dit aussi stage en entreprise. J'ai fais des stages, qui m'ont dévoilé que le monde de l'entreprise était totalement différent de ce que je pensais.

Le dernier stage que j'avais effectué en entreprise était pour moi une expérience qui m'a fait tomber encore plus profondément dans mon gouffre de 'négativité'. Je me suis blessé physiquement de manière permanente à cause du stress et de mon total désinterressement à moi-même. En plus de cette période de stage en entreprise désastreuse j'ai eu deux décès dans ma famille, une grand-mère ainsi qu'une cousine germaine. Ceci n'avait pas amélioré mon moral, bien au contraire...

A cause des douleurs j'ai dû me faire soigner en faisant de la kinésithérapie. Mais bien évidemment les douleurs n'étaient soignées que temporairement. Mon moral était très bas...

Un an et demi après les deux décès, il y a eu le décès de mon grand-père avec qui j'étais très proche depuis toute mon enfance. C'était un choc, je suis tombé de haut, je n'avais pas réussi à faire mon deuil. J'avais l'impression d'être piégé dans un trou noir, je ne pouvais pas en ressortir. Je suis resté à 'pourrir' comme cela neuf mois environ, puis un jour chez mon médecin traitant j'ai craqué, j'en avais assez cette vie je voulais y mettre une fin...

C'est ainsi que mon médecin m'a conseillé de faire une thérapie ainsi que de la Sophrologie. Je m'accrochais à mes douleurs pour lesquelles aucune solution vivable à mes yeux était envisageable. J'avais eu beaucoup de mal à en parler à mon médecin. L'image que je m'étais faite lorsque j'en avais parlé était: "Une bouée de sauvetage lancée dans ma direction, en pleine mer avec aucune terre à l'horizon. Celle-ci pouvant me permettre de tenir plus longtemps en vie". Pourquoi une simple bouée ? Car je ne croyais pas au sauvetage. Je m'étais renfermé sur moi-même. Je ne souhaitais pas en parler, ni à la famille à cause de problèmes déjà existants, ni aux amis car je n'arrivais pas à accorder toute ma confiance à mes amis... J'en ai honte maintenant. A mes yeux aucune solution possible n'était envisageable pour vouloir rester en vie. Comme vous pouvez l'imaginer j'ai hésité quelques jours, ensuite je me suis lancé vers cette bouée en me disant : "Je n'ai rien à perdre, n'ayant rien d'autre à faire de plus utile en plein milieu d'un océan ...". C'est ainsi que j'ai rencontré Mme Lavrard.

Lors de ma première séance nous avons beaucoup discuté : des angoisses, peurs; toutes les choses négatives qui me venaient à l'esprit. A la fin de la sécance elle m'a confié un premier travail de respiration à faire quotidiennement avant de dormir, la Sophrologie est un travail à faire sur soi-même. Il me permet de trouver le calme. A la fin de la première séance je me suis rendu compte que j'avais besoin de changer, maintenant, pas un autre jour ! J'en avais assez de ce cycle infernal !

Suite à mes premières séances de Sophrologie j'ai commencé à me retrouver avec mon corps en passant par mon esprit. J'avais commencé un processus de paix avec moi-même. Je commençais à penser à mon bien, c'était quelque que j'avais plus fait depuis bien longtemps. Au fur est à mesures des séances nous avons affiné mes points 'faibles' qui me faisait basculer dans la négativité. Mme Lavrard m'a enseigné de nouveaux exercices à faire expulser tous les évènements non souhaitables qui me 'pourrissaient' la vie, ma vie ! Ces exercices que je pratique avec une écoute totale du corps et un relâchement de l'esprit me sont redoutablement efficace dans la vie de tous les jours.

J'avais l'impression de me re-découvrir sous un jour nouveau. Au fur et à mesure que le temps passait cela m'a permis de gérer mon stress, d'avoir plus confiance en moi, de vivre et d'avoir envie de vivre d'une manière différente, en mieux bien évidemment. L'esprit est une chose complexe qui peut dégrader le corps ou au contraire le stimuler pour aller mieux ! Maintenant je cherche de nouvelles choses à faire pour me sentir bien, je pense à moi.

Des douleurs ont même presque totalement disparues. Le suivis psychologique que j'avais suivi en parallèle m'a aussi beaucoup aidé. J'avais eu beaucoup de mal à parler de moi-même, c'était quelque chose de nouveau. Il m'a permis de me débloquer mentalement et surtout d'avoir le recul nécessaire qui m'a permis de prendre conscience de la situation dans laquelle je me trouvais. J'étais entrée dans ces situations 'négatives' de façon progressive. Ne pas se rendre compte de la descente au 'cachot' ou de cette 'éloignement de la terre lorsqu'on nage en pleine mer' est dangereux.

J'ai découvert la positivité, l'optimisme et une envie de vivre. J'ai fini par en parler à des amis. Je m'étais fait complimenter par amis, frère et soeur que j'avais changé!! et pas de manière négative !!! Je n'ai pas rejeté leurs remarques ! Je ne regrette pas d'avoir demandé cette bouée de sauvetage. Mon état s'est amélioré suite à des successions de petites victoires!!! J'espère en avoir encore beaucoup pour me sentir bien !! Ne jamais m'arrêter à rechercher le bon ! Je n'ai plus l'impression de poids lourd que j'ai trop longtemps traîné avec moi ! J'ai l'impression de m'envoler maintenant ! 'Light up the darkness' : Bob Marley.

Beaucoup de choses peuvent nous empoisonner la vie, mais on peut essayer et réussir à les renverser. 'The best way to destroy an enemy is to make him a friend' : Abraham Lincoln

Je remercie grandement Mme Lavrard qui à mes yeux est une guide qui m'a permis de voir le bon !

Y........

© Françoise LAVRARDMentions légales